Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

BLOG

Maisons traditionnelles, passives ou bioclimatiques ?

Quelles différences entre maisons traditionnelles et bioclimatiques ?

Comparatif maison traditionnelle et bioclimatique

La maison dite « traditionnelle » est généralement construite en parpaings ou en briques et est constituée de béton. Les matériaux utilisés pour sa construction sont souvent les mêmes : tuiles; menuiseries en aluminium ou pvc, isolation en laine minérale … Ce type de maison ne se préoccupe pas spécialement du respect de l’environnement et n’a pas obligatoirement un objectif défini en termes d’économies d’énergies autre que le seuil minimal imposé par la norme de réglementation thermique (RT). La maison traditionnelle répond principalement à un objectif : une construction réalisée à un prix optimisé respectant la norme RT 2012.

A contrario, la maison bioclimatique est une construction intrinsèquement soucieuse de son environnement. Son positionnement sur son terrain et l’orientation de ses pièces de vie, le plus possible vers le sud,  tiennent compte de la trajectoire du soleil. Ainsi, le soleil tournant tout au long de la journée,  la chaleur se propagera dans les différentes pièces.

Souvent, la maison bioclimatique répond aussi à un objectif environnemental : minimiser les matériaux de construction polluants et nuisibles pour la santé. Elle mettra donc en oeuvre une ossature bois, une isolation naturelle en ouate de cellulose, laine de chanvre, fibre de bois ou paille.

La maison bioclimatique concilie également bien être et préservation de la santé. Elle est beaucoup plus lumineuse que la maison traditionnelle car elle comporte beaucoup plus de fenêtres et la pièce de vie est orientée au sud.

La force des maisons bioclimatiques est d’assurer un gain énergétique par rapport aux maisons traditionnelles. Les rayons du soleil constituent une source de chaleur naturelle, diffusée gratuitement dans la maison. La nature des matériaux choisis pour l’isolation permet, par ailleurs, d’optimiser la température intérieure.

Quelles différences entre une maison bioclimatique et une maison passive ?

La maison passive doit être composée de matériaux respectant des critères en termes d’étanchéité à l’air, de consommation énergétique, de chauffage … Pour être passive, la maison doit être labellisée Passivhaus (label d’origine allemande). La rentabilité d’une maison passive s’observe au bout de 25 ans contre 15 à 20 ans pour une maison bioclimatique.

La maison bioclimatique est souvent un choix stratégique adopté par de nombreux consommateurs. L’investissement initial s’avère en effet moins élevé. La maison bioclimatique, respectueuse de son environnement et saine pour ses occupants, est moins chère que la maison passive tout en présentant l’avantage d’être peu énergivore.

La future réglementation thermique 2020 se profile vers la maison à énergie positive c’est-à-dire produisant plus d’énergie qu’elle n’en consomme. A ce jour, la norme RT 2020 est encore au stade d’élaboration et d’expérimentation dans certaines régions.